La cerise bienfaisante

cerise

La cerise est délicieuse. Elle est aussi peu calorique et pleine d’antioxydants et de fibres. Elle aide à prévenir certaines maladies et certains cancers. Elle est  riche en nutriments et déborde de bienfaits et de vertus santé.

«La cerise est le fruit comestible du cerisier. Il s’agit d’un […] fruit charnu à noyau, de forme sphérique, de couleur généralement rouge plus ou moins foncé jusqu’à noire, plus rarement jaune» (Wikipédia). Le cerisier était présent en Europe 3 000 ans avant notre ère. Il était connu des Grecs et des Romains. La cerise était très appréciée au Moyen Age. En son temps, Louis XV était grand amateur de cerises. Aujourd’hui, il en existe plus de 600 variétés mais, quelques variétés seulement sont cultivées.

La cerise contient 15 % de glucides et est le plus sucré des fruits rouges. Elle n’a qu’environ 1 % de protéines et 0.5 % de lipides. Elle est composée à 81 % d’eau contenant plusieurs minéraux et vitamines. Les pigments anthocyaniques et les caroténoïdes donnent à la cerise sa couleur caractéristique. Elle possède des acides organiques et des fibres.

Elle peut soulager les douleurs articulaires et musculaires par ses antioxydants (anthocyanines). Ces derniers contribuent à diminuer l’inflammation.

Elle protège le côlon car elle renferme de la quercétine, un flavonoïde avec une activité anti-cancérigène. Elle contribue à prévenir la formation de polypes dans le côlon qui ne se transformeront donc pas en cancer.

Elle est riche en pectine, une fibre soluble qui fait baisser le taux de LDL, le mauvais cholestérol. Elle contribue ainsi à prévenir la cardiopathie.

Elle a 19 fois plus de bêta-carotène que le bleuet. Cette substance est un précurseur de la vitamine A qui agit sur la qualité de la vision et de la peau.

Elle est l’une des rares sources alimentaires de la mélatonine. Cette hormone régularise le cycle circadien de l’organisme et le sommeil.

Elle est riche en fibres. Elle aide ainsi à calmer la faim. Les rages de sucre sont contrôlée si la collation comprend en plus une protéine, comme par exemple du yogourt.

Même si elle est savoureuse, elle est peu calorique. Il n’y a que 50 calories dans 100 grammes de cerises.

Elle contient beaucoup d’anthocyanine et de cyanidine, des antioxydants. Elle prévient donc les cancers de la bouche et des poumons.

Elle aide à prévenir l’apparition de la goutte, une forme d’arthrite, de près de 35 %.

Elle est diurétique à cause de sa richesse en eau et en potassium et aussi de la présence du sorbitol, un sucre-alcool d’origine végétale.

Elle équilibre le milieu interne par sa richesse minérale. L’alimentation actuelle est souvent trop acidifiante. Son métabolisme libère des composés alcalins.

Enfin, la cerise aiderait à prévenir l’apparition du diabète.

Billet # 250

J'aime et je partage ce billet sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *