Le sommeil et l’insomnie

insomnie

«Le sommeil est un état récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d’une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à intervalles réguliers» (Wikipédia). Il ne s’agit pas de coma car les réflexes sont préservés et la personne peut réagir à la parole et le toucher en plus d’ouvrir les yeux.

L’homme dort, mais aussi tous les animaux, à une exception près. «[L]e mois suivant leurs accouchements, les femelles d’orques et leur petits ne dorment pas» (ibid.) Les petits peuvent ainsi échapper aux prédateurs.

Nous allons maintenant revoir quelques causes d’insomnie. Selon l’Institut du Sommeil et de la Vigilance, lors d’un changement de literie (matelas, sommier, oreiller) «les sujets bougent moins au cours de la nuit, leur sommeil est plus reposant et plus récupérateur. Ils ne dorment pas forcément plus longtemps mais de manière plus paisible. Conséquences directes sur la santé : moins de difficultés à se réveiller le matin et un niveau d’activité plus intense et énergique dans la journée» (destinationsante.com, 15 mars 2019).

D’autre part, l’ajout d’une vitamine change le sommeil (https://examine.com/nutrition/can-supplemental-vitamind-improve-sleep/). Dans cette étude faite avec une centaine de participants âgés de 20 à 50 ans, les chercheurs ont donné à la moitié des sujets une capsule de vitamine D3 de 50 000 UI toutes les deux semaines. Et pour l’autre moitié, c’était une capsule d’huile de paraffine aux deux semaines aussi.

Après huit semaines, le groupe placebo prenait 59 minutes pour s’endormir, dormait cinq heures et dix minutes et n’avait pas de changement pour le niveau sanguin de vitamine D. Le groupe vitamine D s’endormait en 33 minutes, dormait six heures trente minutes et le niveau sanguin de vitamine D était augmenté de 51 %.

Eric Müller, journaliste scientifique, nous donne, dans la lettre du 24 juillet 2019 de santenatureinnovation.com, dix conseils pour éliminer les mauvaises habitudes influençant le sommeil :

  • «Dormez dans une chambre fraîche». Sous 200C est le mieux.
  • «Coupez vos écrans». La lumière bleue des écrans dérange la glande pinéale et sa production de mélatonine. L’idéal est de s’abstenir au moins une heure avant le coucher.
  • «Pas d’excitant après 16h». Notre horloge interne peut être décalée par le café, le thé, le chocolat noir et le cola.
  • «Evitez l’activité physique intense le soir». L’adrénaline et la dopamine sont comme des excitants pour notre cerveau.
  • «Respectez votre rythme». Il s’agit d’aller au lit lorsque les premiers signes d’endormissement se manifestent.
  • «Mangez léger». Manger plus de fibres donne un sommeil plus lent et profond. Consommer plus de graisses saturées raccourcit le sommeil. Absorber plus de sucre multiplie les micro-éveils.
  • «N’ayez pas peur du noir». La lumière dérègle la production de mélatonine.
  • «Evitez le petit coup de rouge du soir». Le sommeil est de moins bonne qualité après une soirée avec alcool.
  • «Eteignez les feux…du tabac». L’effet du tabac dure jusqu’à quatre heures.
  • «La sieste plutôt que la grasse matinée». Une sieste de 20 minutes entre 13h00 et 15h00 est idéale. «Notre rythme de vie est partagé entre activité et relâche : Il faut savoir alterner les deux» (Jean-Marc Dupuis, santenatureinnovation.com, 19 juillet 2019).

Billet # 214

J'aime et je partage ce billet sur

Une pensée sur « Le sommeil et l’insomnie »

  1. Bonjour
    Considerez vous que la vitamine D pourrait agir contre les insomnies en cours de nuit?
    Je croule de sommeil a la fin du repas et me reveille systematiquement entre minuit et 3 heures du mat parfoissans me rendormir
    La vitamine D agit sur le sommeil et prévient les insomnies. De toutes manières, nous sommes à la mi-novembre et l’angle du soleil ne nous permet plus de produire de la vitamine D. Une dose quotidienne de 4 000 u.i. De vit D est optimale.
    Étant donné votre endormissement après avoir mangé et les réveils, il est nécessaire que vous voyiez votre médecin pour un dosage de votre glycémie (diabète, hypoglycémie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *