Les superaliments en période de crise

superaliments

En période de crise avec le stress, le risque infectieux et la sédentarité, une alimentation de qualité est très importante. Car elle influence la santé générale, l’énergie, la gestion du poids, l’humeur et l’immunité. Ce billet s’inspire de deux publications faites sur le site LaNutrition.fr les 7 et 10 avril 2020.

Voici les huit superaliments que l’on peut intégrer dans son alimentation hebdomadaire :

  • Les légumes crucifères. Il s’agit de chou, brocoli, navet, radis, cresson etc. Ils sont riches en fibres et en vitamines B, C, et K. Ils possèdent aussi des indoles et des glucosinolates qui ont des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anticancer. Idéalement, ils sont à consommer crus ou peu cuits.
  • Les légumes secs. Nous parlons des haricots rouges, noirs, verts, les petits pois, les pois chiches, le soja, les lentilles… Les légumineuses sont riches en fibres, en vitamine B9 et en protéines végétales.
  • Les poissons gras. Les meilleurs sont le saumon, le maquereau, le hareng, la sardine et la truite. Ils sont riches en oméga-3 et sont peu contaminés aux métaux lourds. Ils sont une bonne source de protéines.
  • Les noix. Dans cette catégorie, nous avons les noisettes, les noix, les amandes, les noix de pécan, les noix du Brésil. Elles contiennent des fibres, des protéines végétales et des graisses monoinsaturées et polyinsaturées. Il est préférable de les consommer nature plutôt que grillées ou salées. Parce qu’elles sont riches en sélénium, les noix du Brésil doivent être consommées avec modération (3 à 5 par jour au maximum).
  • L’huile d’olive vierge. Elle contient des éléments antioxydants et anti-inflammatoires comme la vitamine E, des polyphénols et des acides gras monoinsaturés.
  • Les baies. Bleuets, framboises, fraises, mûres, groseilles, elles sont riches en antioxydants, en particulier des polyphénols. Elles sont peu sucrées. Elles se mangent sous leur forme naturelle ou congelée.
  • Les aliments fermentés. Ils apportent des probiotiques pour la bonne santé de l’intestin et pour la santé en général sans oublier l’humeur et l’immunité. Dans cette catégorie, nous retrouvons le yogourt, le kéfir, le kimchi, le kombucha, le tempeh, le natto, le miso, la choucroute, les olives, le pain au levain… Plusieurs légumes fermentés sont disponibles sur le site Caldwell Bio Fermentation (chou, betterave, daikon et gingembre, carotte, kimchi, radis noir, tête de violon et chou rouge).
  • Le thé. Noir ou vert, il fournit des polyphénols antioxydants et anti-inflammatoires. Nous retrouvons aussi la l-théanine qui agit contre le stress et joue un rôle dans la relaxation. Les thés d’origine japonaise sont moins contaminés par les métaux lourds.

Billet # 245

J'aime et je partage ce billet sur

Une pensée sur « Les superaliments en période de crise »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *