La quercétine, la solution ?

quercétine

«La quercétine… est un composé organique de la famille des flavonoïdes, plus précisément du sous-groupe des flavonols» (Wikipédia). Il est un antioxydant et possède de nombreuses caractéristiques bénéfiques tout en étant sans danger. Pourrait-il être la solution de la covid-19 ? Une étude est actuellement en cours.

Ce billet s’inspire du mensuel Alternatif Bien-Être du 5 avril 2020, rédigé par Rodolphe Bacquet, rédacteur en chef. La quercétine agit au niveau cellulaire contre les effets des radicaux libres et de l’oxydation lors d’une infection virale ou bactérienne. Elle stimule le système immunitaire en contrôlant les mastocytes qui sont responsables de la réaction inflammatoire causée par les envahisseurs. Elle empêche la reproduction des cellules infectées en régulant certaines protéines et en s’attachant aux récepteurs ACE2.

La quercétine a été efficace contre le SRAS, l’Ebola et le Zika chez des souris. Elle est meilleure que le curcuma, l’ubiquinol (coenzyme q10), l’échinacée et l’ail car elle est un régulateur d’immunité. Elle stimule le système immunitaire et peut le calmer si la réponse est trop forte.

Des études la considèrent efficace contre les pneumonies streptococciques, la grippe de types A (H1N1, H5N1) et B et le rhinovirus (rhume). Et à date, «les virus ne savent pas encore s’immuniser (on dit “muter”) contre la quercétine» (R. Bacquet, ibid.).

Le Dr Michel Chrétien est neuro endocrinologue et chercheur. Il est une sommité mondiale en recherche antivirale. Il est le 7e scientifique le plus cité dans la littérature médicale et est le lauréat de plusieurs prix internationaux. Il a été appelé par les gouvernements canadien et chinois (https://ircm.qc.ca/en/news/lazaridis-family-foundation-contribute-1-million-ircm-support-its-research-covid-19). Le but est de lancer le premier essai clinique à base de quercétine sur 1000 patients atteints du covid-19 (https://www.macleans.ca/news/canada/a-made-in-canada-solution-to-the-coronavirus-outbreak/). L’essai est actuellement en cours. La quercétine étant une substance non toxique, les tests sur les animaux ne sont pas faits. L’autorisation est donnée pour procéder directement sur les malades.

«Concernant la quercétine, je le dis avec force, je pense qu’il est indispensable de l’intégrer sans attendre à votre quotidien. Les bénéfices, même potentiels, sont trop importants pour que vous passiez à côté» (R. Bacquet, ibid.).

La quercétine est disponible en supplément. Mais, elle est présente dans plusieurs aliments. Mentionnons la câpre, le chocolat noir, l’oignon cru rouge, le bleuet boréal (sauvage), le brocoli cru, la cerise, le vin rouge, la pomme crue avec sa peau, le poivron, le raisin rouge, la baie rouge-violette, l’aneth frais et l’haricots vert ou jaune.

Billet # 246

J'aime et je partage ce billet sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *