La lymphe, notre mer intérieure

La lymphe

La lymphe est un liquide blanchâtre comme du lait qui circule dans notre système lymphatique. Mais elle ne s’y cantonne pas; elle est présente partout dans notre corps, sauf au niveau du cerveau. Elle se rend même jusqu’au niveau de nos cellules. Elle a plusieurs rôles importants dans le corps et le système lymphatique.

Ce dernier contient un à deux litres de lymphe. Le débit est faible (deux à quatre litres par jour) si on le compare à celui du sang (cinq litres par minute). Cependant, il ne faut pas se laisser leurrer. “La lymphe représente environ 20% de notre volume corporel. Elle est donc plus abondante que notre sang qui en représente seulement 5%. C’est comme une mer intérieure dans laquelle baignent tous nos tissus et cellules.”(Gabriel Combris)

Le système lymphatique est un réseau constitué de ganglions et de vaisseaux; il comprend aussi d’autres organes: la moëlle osseuse, le thymus, les amygdales, la rate, le foie et les accumulations lymphocytaires dans les voies respiratoires, intestinales, urinaires et génitales.

Le système lymphatique a un rôle très important dans le système immunitaire; les ganglions, riches en lymphocytes B et T, servent de filtres, s’attaquent aux virus, bactéries, corps étrangers et cellules cancéreuses et les éliminent.

La lymphe voyage au travers des membranes, des canaux, le long des fascias et se rend jusqu’au liquide intracellulaire; elle y apporte des nutriments et collecte des déchets (75%). Elle ramasse des toxines (pesticides, métaux lourds, molécules chimiques venant de notre environnement aérien, alimentaire, de médicaments…)

Le corps se désintoxique pour prévenir “un terrain favorable pour un chapelet de maladies: Alzheimer, Parkinson, maladies auto-immunes, cancer etc.” (Gabriel Combris) Si le système lymphatique est surchargé par des toxines venant du métabolisme ou de la dégradation des bactéries, par exemple, peuvent survenir “l’acné rebelle, les lipomes, l’eczéma, la cellulite, la fatigue chronique ou encore les allergies.” (idem)

La lymphe transporte aussi les graisses alimentaires et les vitamines liposolubles A, D, E, K de l’intestin grêle vers la circulation sanguine. Elle draine l’excédent de liquide dans le corps et la circulation sanguine et empêche la formation d’oedème (enflure). Enfin, elle aide à l’érection.

Nous avons noté que le débit de la lymphe dans le système lymphatique est faible car il n’y a pas de pompe comme le coeur pour le système artériel. La lymphe devient épaisse et gluante lorsque nous consommons des céréales, des farineux et des laitages; au contraire, elle se fluidifie “en favorisant les fruits et les légumes crus, les protéines végétales plutôt qu’animales et les acides gras polyinsaturés, de type oméga-3 (huiles de noix, de lin, de caméline ou les huiles de poissons).” (idem)

Terminons en mentionnant que trois méthodes activent la circulation de la lymphe et par conséquent l’élimination des toxines. La première est l’exercice physique comme la marche ou la natation (activation de 10 à 30 fois). La seconde est la respiration ventrale car le diaphragme fait un effet de pompe. La troisième, le refroidissement du périnée et des aines, pendant que le reste du corps est au chaud, à l’aide d’un sac magique, d’un bidet ou d’une bassine: les toxines sont alors attirées vers l’intestin et éliminées.

Réfléchissons, méditons, partageons la santecorazon.quebec.

Billet # 103

J'aime et je partage ce billet sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *