La banane, fruit préféré

banane

La quatrième denrée alimentaire la plus produite au monde, après le riz, le blé et le maïs, est la banane. En 2013, 130 millions de tonnes de bananes ont été créées par plus de 150 pays. Plus de 1  000 variétés existent dans le monde, subdivisées en 50 groupes.

La plus vieille trace fossile de bananier remonte à 50 millions d’années en Inde. La banane a commencé à être domestiquée par l’homme il y a 10 000 ans. «Le bananier a été introduit en Afrique de l’Est, en Chine, en Mélanésie, dans le Pacifique Sud à partir du commencement de l’ère chrétienne. Sa culture commence à Madagascar vers 500 de notre ère. Il fut importé en Méditerranée (Afrique du Nord et Espagne) par les Arabes à partir de 650. Début XVIe siècle les Portugais l’implantent dans les Canaries» (Wikipédia).

Au XVIIIe siècle, il s’étend dans les Antilles. Le commerce de la banane prend son essor au XXe siècle grâce aux avancées dans la conservation et le transport. «Le commerce international de la banane a triplé entre les années 1970 et 2010 et est caractérisé par une forte concentration de ses acteurs : en 2010, cinq pays (l’Équateur, la Colombie, le Costa Rica, le Guatemala et les Philippines) représentent 83 % des exportations alors que le commerce mondial est dominé par cinq grands groupes» (Wikipédia).

Le fruit le plus exporté au monde est la banane et le type que nous connaissons est Cavendish. Elle est un atout pour notre santé. Elle a une teneur en dopamine élevée. Ce qui constitue un antioxydant puissant (K. Kanazawa, Journal of Agricultural and Food Chemistry, 2000).

Dans une étude auprès de 61 000 femmes, elle prévient le cancer du rein (B. Rashidkhani, International Journal of Cancer, janvier 2005). Dans une autre étude sur les infirmières, la consommation de fruits (en particulier de bananes et de pommes) et de légumes à l’adolescence et au début de l’âge adulte diminue le risque de cancer du sein (M.S. Farvid, British Medical Journal, mai 2016).

La banane agit contre l’acidité gastrique et les ulcères en augmentant la production de mucus dans l’estomac (R.K. Goel, Indian Journal of Experimental Biology, juillet 2001).

Elle est riche en potassium, ce qui diminue la tension artérielle chez ceux qui ont de l’hypertension. Le risque d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral est ainsi réduit (N.J. Aburto, British Medical Journal, avril 2013).

Elle est riche en glucides, en vitamines B, en potassium et en magnésium. Elle est donc indiquée dans les activités physique et intellectuelle. Les sportifs, les étudiants et les enfants en bénéficient. Les glucides comptent pour 90 % de l’énergie globale et sont assimilables en deux heures pour les muscles.

La banane type Cavendish est verte et dure lorsqu’elle est cueillie. Pendant le transport, elle est verte claire. Lorsqu’elle tourne au jaune, elle est dans les magasins. Elle est comestible, peu sucrée, lorsqu’elle est jaune avec des pointes vertes. Toute jaune, elle est plus facile à digérer car l’amidon diminue et le sucre augmente. Lorsqu’elle est tigrée (taches brunes), elle est la plus parfumée et sucrée. Réfléchissons, méditons, partageons la santecorazon.quebec. 

Billet # 186

J'aime et je partage ce billet sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *