Que de bonnes nouvelles! (deuxième partie)

nouvelles

Des bonnes nouvelles au nombre de vingt pour l’année 2018 ont été colligées par Jean-Marc Dupuis, rédacteur d’une lettre sur la santé naturelle (sante-nature-innovation.fr, 3 février 2019). Celles-ci ont trait aux animaux, à l’environnement et aux humains. Voyons maintenant celles en rapport avec les humains.

  • La revue Journal of Peace Research nous dévoile que la mortalité causée par les guerres entre les États est moindre pour la troisième année de suite. Elle est plus basse de 32 % comparativement à l’année 2014. En 2018 en Irak, elle a décrue de 80 % si nous la comparons à celle de l’année précédente.
  • L’organisation Kinder World divulgue que depuis 1990 la mortalité infantile au Bangladesh a diminué de 78 %. Il s’agit d’une baisse énorme sans comparaison dans le monde entier.
  • En Inde, la mortalité maternelle lors de l’accouchement a chuté de 22 % depuis 2013. Cela signifie que 30 mères de plus survivent chaque jour (https://thewirein/health/maternal-mortality-ratio-india-decline).
  • Le Borgen Magazine nous communique que la mortalité provoquée par la malaria a décliné depuis dix ans en Tanzanie. La réduction est de 50 % chez les adultes et de 53 % chez les enfants.
  • La publication Undark nous signale que les infections au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ont faibli de 16 % chez les adultes et de 35 % chez les enfants depuis l’année 2010. Quant à elle, la publication The Telegraph nous souligne que le pays présentant le plus grand nombre de cas, soit l’Afrique du Sud, a vécu un fléchissement des nouvelles infections de 44 % depuis 2012.
  • Le journal The Times of India publie l’affirmation de l’Organisation des Nations unies que 271 millions d’Indiens ne sont plus dans la pauvreté depuis 2005. Cela équivaut à un rabaissement de la pauvreté de 50 % en dix ans.
  • La Brookings Institution nous instruit que depuis 10 000 ans, c’est-à-dire depuis l’invention de l’agriculture, c’est la première fois que la majorité de l’humanité n’est pas pauvre.
  • Santé publique France nous communique qu’un million de Français ont arrêté de fumer en un an. C’est la décote la plus importante depuis dix ans. (bbc.com/news/world-europe-44282138).

«Cette litanie de bonnes nouvelles…a pour but de montrer que l’action peut avoir de bon résultats. C’est un encouragement à en faire plus, donc, pour toutes les justes causes qui concernent le bien commun» (J.-M. Dupuis, sante-nature-innovation.fr, 3 février 2019).

Réfléchissons, méditons, partageons la santecorazon.quebec.

Billet # 185

J'aime et je partage ce billet sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *