La rémission par le régime hypotoxique

régime hypotoxique

La rémission est possible dans plusieurs maladies ou problèmes de santé. Entre 80 % et 100 % des patients en bénéficient et ce, sans médicament supplémentaire, uniquement en travaillant l’alimentation. Au bout de quelques mois à deux ans, surviennent des rémissions complètes, des améliorations nettes à 75 %, des améliorations à 50 % ou la stabilisation de maladies dégénératives.

Nous parlons ici de polyarthrite rhumatoïde, d’arthrose, de maladie de Parkinson, d’hypercholestérolémie, de tendinites, de rhumatisme inflammatoire, de spondylarthrite ankylosante, de sclérose en plaques, de lupus érythémateux disséminé, de fibromyalgie, d’asthme, de colite, de maladie de Crohn,de psoriasis…

Le taux de succès est à 100 % pour la sclérodermie, l’angine de poitrine, la dépression endogène, le diabète de type 2, la dyspepsie, la gastrite, l’urticaire, la bronchite chronique, l’acné et l’aphtose.

Ce qui est mentionné plus haut concerne les patients du Dr Jean Seignalet (1936-2003). Il a été le premier à montrer la relation entre l’alimentation, les troubles de la perméabilité intestinale et les maladies. Il a traité 2 500 patients ayant 115 pathologies différentes et 2 250 d’entre eux se sont nettement améliorés. Il a eu 297 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. Après trois mois de son régime, les symptômes ont été réduits de 100 % chez 127, de 90 % chez 100, de 50 % chez 18. Aucune amélioration a été notée chez 52 personnes, soit 18 % des 297 patients.

Normalement les cellules de la muqueuse intestinale sont étanches grâce à des structures entre elles appelées les jonctions serrées. Celles-ci s’ouvrent en présence de zonuline, une protéine sécrétée par la muqueuse, pour permettre d’absorber les nutriments essentiels.

Ce mécanisme est perturbé par le gluten (gliadine), les produits laitiers animaux après l’âge de trois ans (lactose, caséine, acides gras), les AGE (cuisson), les lectines (céréales, pommes de terre), l’alcool, le piment, le poivre, le stress, le manque de sommeil, les antibiotiques, les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (aspirine, advil, naproxène, voltarène), les pesticides et les perturbateurs endocriniens.

L’hyperperméabilité de la paroi intestinale permet alors l’absorption de bactéries nocives, de composés toxiques et de macromolécules. Et c’est ainsi que se produisent deux choses dans le corps. D’abord, un processus inflammatoire responsable de nombreuses maladies; puis un dérèglement du système immunitaire causant des maladies auto-immunes.

Le régime hypotoxique est une alimentation qui ne génère pas de toxines dans l’intestin. Les aliments permis sont les produits de la mer, les volailles et la viande blanche, les oeufs, les légumes, les fruits frais, les fruits secs, les céréales (riz, sarrasin, quinoa, sésame, tapioca), les légumineuses, les noix, le sucre non raffiné et le miel.

Les autres céréales sont exclues de même que les laits animaux. Les aliments sont le plus possible bio et les huiles sont vierges de première pression à froid. Les aliments sont consommés crus ou cuits en deçà de 120 0C. Car au-delà, une réaction chimique se produit entre les protéines et les glucides (réaction de Maillard) faisant naître des molécules toxiques et corrosives (AGE ou produits de la glycation avancée).

Les cuissons douces (à la vapeur, à l’étouffée, en papillote, au bain-marie, au four en deçà de 120 0C) sont favorisées. Les cuissons au-delà de 120 0C (les fritures, la poêle à feu vif, la cocotte-minute, le micro-ondes, le barbecue et la plancha) sont à éviter. Malgré cela, à cause des antioxydants en abondance, faire mariner la viande ou le poisson avant de le faire cuire réduit de 90 % la formation des AGE.

Nous parlons bien de rémission et non de guérison. Les symptômes reviennent avec la réintroduction dans l’alimentation d’aliments litigieux. Ce billet s’inspire d’un article d’ Annie Casamayou, naturopathe, paru dans Le journal de la médecine anti-âge de décembre 2018. Voici deux sites pour approfondir le sujet : https://www.seignalet.fr/ et https://jacquelinelagace.net. Réfléchissons, méditons, partageons la santecorazon.quebec.

Billet # 176

J'aime et je partage ce billet sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *